La plateforme Ciréfasol

Ci·toyens et Ré·fugiés des Fa·gnes Sol·idaires

Ciréfasol est l’acronyme de Citoyens et fugiés des Fagnes Solidaires. C’est une plateforme citoyenne qui prône l’importance d’une société solidaire et, en particulier, l’accueil de l’étranger ou du démuni. 

La plateforme s’est créée lors du pic migratoire de 2015 puis s’est constituée en asbl en 2018. Elle comprend aujourd’hui plusieurs dizaines de membres actifs et quelques centaines de sympathisants.


Des membres de Ciréfasol réunis autour de Françoise Tulkens après sa conférence du 11/9/19

Le but de Ciréfasol

L’objet principal de l’association, tel que défini dans ses statuts, est d’organiser diverses actions pour accueillir et accompagner, avec les citoyens de la région des Fagnes, des personnes réfugiées dans l’attente d’une reconnaissance légale ou dès que la reconnaissance est acquise. L’association peut également apporter son aide à toute personne en situation précaire, quelle que soit son origine.

Plus largement, en organisant des conférences ou la projection de films suivies de débat, Cirefasol espère sensibiliser nos concitoyens à l’importance d’une société solidaire et à l’accueil de l’étranger ou du démuni. 


Centre Jeunes de Spa – 19/12/18 – © Alain Cardoen

Un peu d’histoire…

Au plus fort de la crise migratoire de 2015, une plateforme s’est créée assez rapidement, sous le sigle Ciréfasol, pour accueillir au mieux les nombreux demandeurs de protection internationale1 aboutissant dans la région de Spa, Jalhay, Theux et alentours. Créer du lien, fournir des vêtements, apporter une aide dans les démarches administratives et les transports, donner des leçons de français : telles étaient les premières préoccupations.

Passée l’urgence, nous avons concentré notre aide auprès des réfugiés installés dans la région et, en 2018, conscients de la nécessité d’agir dans la durée, nous avons structuré Ciréfasol en asbl. Cours de français et tables de conversation, animations diverses, collectes de meubles et emménagements se sont succédé.

Fin 2019, trois centres d’accueil de notre région ont ouvert leurs portes à de nouveaux et nombreux résidents. Plus de 250 bénévoles ont répondu à l’appel de Ciréfasol et se sont inscrits dans les diverses activités suggérées.


Réunion d’information au centre de Sart-Jalhay – 19/10/19 – @ Alain Cardoen

Ciréfasol aujourd’hui

En mars 2020, la pandémie et le confinement ont stoppé net cet élan de solidarité. Seuls quelques liens virtuels ou plus individuels ont pu être maintenus. La vie dans les centres a été dure pour nos amigrants2 en manque de contacts.

Depuis lors, le centre de Spa Vecqueterre a fermé, mais l’ouverture imminente d’un centre important de demandeurs de protection1 à Spa et l’appel à l’aide des résidents des centres de Polleur-Theux et de Sart-Jalhay nous incitent à préparer une reprise en tenant compte de l’expérience acquise et des contraintes sanitaires actuelles.

Récemment l’asbl a accepté la proposition du CPAS de rejoindre le Pôle Social de la ville de Spa.


[Haut de la page]

1. Désormais, un demandeur d’asile est appelé demandeur de protection internationale ou DPI, en abrégé.

2. Le terme « amigrant » est un néologisme créé par Ciréfasol.