Enseignement du français

Ciréfasol a toujours favorisé l’apprentissage de la langue comme moyen d’intégration.

Au fil des années, de nombreux bénévoles se sont mobilisés autour d’actions axées sur l’apprentissage et la pratique du français : tables de conversation, cours de français comme langue étrangère, français par le chant, soutien scolaire.


Cours de français au Waux-Hall – 8/1/20 – @ Alain Cardoen

Tables de conversation

Ciréfasol a organisé des tables de conversation à Spa pour permettre aux réfugiés installés dans la ville d’améliorer leur connaissance du français.

Une table de conversation, c’est se retrouver en petit groupe, dans une ambiance détendue, et parler en français. On peut participer à une table de conversation une fois, pour voir, sans obligation de s’inscrire et de venir chaque semaine. Il n’y a pas d’examen. On vient à une table de conversation quand on veut, juste pour pratiquer son français. À chaque séance, l’animateur propose un sujet de discussion différent, souvent sur la vie quotidienne, la Belgique…

Ciréfasol a organisé jusqu’à quatre tables de conversation par semaine dans les locaux du Waux-Hall à Spa.

Ensuite, en raison des mesures sanitaires, les bénévoles ont dû déclarer forfait, mais ne demandent qu’une seule chose : reprendre au plus vite cet apprentissage du français dans une telle convivialité.

Lorsque les mesures liées à la crise sanitaire seront levées, l’activité reprendra dans les locaux que le CPAS met à la disposition de Ciréfasol.



Cours de français

Les cours à Spa

Dès 2018, l’association a organisé deux cours de quatre heures par semaine pour les amigrants1 installés à Spa. Ces cours, associés aux tables de conversation, ont été une réussite, tant au niveau de l’apprentissage de la langue qu’au niveau de l’ambiance fraternelle qu’ils généraient.

Fin 2019, au moment de l’afflux de DPI1 dans les camps voisins, une campagne de recrutement nous a permis de rassembler un grand nombre de bénévoles afin d’assurer des cours de français à grande échelle. Quelques chiffres2 : 200 apprenants, 20 groupes, 29 enseignants bénévoles, 37 plages horaires par semaine, 6 locaux… Cela n’aurait sans doute pas été possible sans l’appui du Centre culturel de Spa-Jalhay-Stoumont qui nous a prêté ses locaux et sans Lire et Écrire Verviers qui s’est chargé d’une formation accélérée des professeurs.

Malheureusement, dans ce domaine comme dans d’autres, la pandémie nous a contraints à arrêter ces cours. Toutefois, quelques courageux professeurs ont pu maintenir leur activité dans les camps en ne s’adressant qu’à un petit nombre d’élèves, dans le respect des règles sanitaires.

Jusqu’à présent, le manque de locaux appropriés dans les centres d’accueil a toujours été un problème majeur pour la tenue de cours de français dans de bonnes conditions. Nous nous réjouissons de pouvoir recommencer les cours au centre de Spa Sol Cress et au centre de Sart-Jalhay où des locaux spacieux et bien adaptés seront disponibles. Du matériel informatique sera également à disposition pour permettre l’e-learning et la conversation en distanciel.

Les cours à Polleur-Theux

Une équipe de quatre bénévoles s’occupe de la pratique du français pour les adultes. Cette pratique se fait soit sous la forme de cours, soit sous la forme de tables de conversation. Les activités ont lieu à raison d’une ou deux séances par semaine.

Le but est d’apprendre de manière conviviale les rudiments de français nécessaires pour pouvoir comprendre et interagir dans une communication simple.

Nous sommes en lien régulièrement avec l’équipe Fedasil dont certains animateurs organisent également des cours de français.

Avant la pandémie de Covid-19, nous avions une trentaine de participants à nos cours et tables de conversation. Pour le moment cette activité est suspendue en raison des mesures sanitaires.

Nous espérons pouvoir reprendre une activité la deuxième semaine de janvier 2021. Le protocole actuel permet un groupe de cinq personnes, formateurs et animateurs compris. Les cours se donnent dans le local dit Le garage, qui est maintenant chauffé et bien aménagé pour accueillir les groupes.

Pour tout renseignement, pour prêter main forte ou simplement pour découvrir, prenez contact avec Pascale Lassablière3.


Français par le chant

Du chant pour rompre l’isolement, favoriser la communication, tisser du lien social convivial et créatif entre personnes ayant trouvé refuge ou souhaitant trouver asile dans la région et la population locale. Tels sont les objectifs de l’atelier animé par Fanchon Daemers, chanteuse, musicienne, auteure, actrice.

Un répertoire de chants adaptés à l’objectif de la connaissance et de la pratique de la langue française est proposé afin de se familiariser avec la langue et apprendre le français de façon créative et ludique.

Les participants sont invités à partager une ou plusieurs chansons issues de leur culture d’origine. Certaines chansons sont traduites de telle façon qu’elles puissent être pratiquées à la fois dans la langue d’origine et en français. L’atelier est également ouvert à la création de chansons.


Soutien scolaire

L’école des devoirs à Sart-Jalhay

Depuis quelques mois, quelques enseignants bénévoles organisent chaque semaine une heure de soutien scolaire au sein du centre de Sart-Jalhay. L’idée est simple : apporter une aide à la réalisation des devoirs et renforcer les compétences développées en classe.

Ce soutien s’adresse aux enfants scolarisés en primaire (6-12 ans). Chaque semaine, c’est une quinzaine d’enfants qui se retrouvent autour des bénévoles. Le groupe est relativement stable, les enfants sont réguliers, volontaires et réellement demandeurs de l’aide.

Dans le cadre de cette activité, une petite bibliothèque a également pris place dans le local. Chaque enfant peut emprunter quatre livres par semaine. Cela pour stimuler l’approche du livre et la « lecture plaisir ».

Si vous souhaitez vous joindre à notre équipe de bénévoles, n’hésitez pas ! Habituellement, la séance d’aide aux devoirs se déroule le dimanche de 10h à 11h. Pour plus d’informations, contactez Pierre-François ou Isabelle via mail à cirefasol@gmail.com.

L’école de devoirs à Polleur-Theux

L’école de devoirs fonctionne depuis janvier 2020. Une équipe de dix bénévoles permet d’accueillir une trentaine d’enfants scolarisés dans les écoles fondamentales de Theux et de Juslenville.

Les enfants sont répartis en trois groupes de dix et bénéficient d’un soutien scolaire de 45 minutes les lundis, mardis et jeudis de 16h30 à 18h45. Pendant les vacances scolaires, des activités ludiques sont proposées..

Quelques points qui ont retenu notre attention dans l’organisation de cette école de devoirs :

  • Répartir les enfants en petits groupes de 5 ou 6
  • Regrouper les enfants par famille, plutôt que par niveau, car ils viennent souvent ensemble, les grands accompagnant les petits.
  • Privilégier les groupes linguistiques homogènes (francophones, enfants de familles qui s’entendent bien, qui ont l’habitude de jouer ensemble)
  • S’assurer que ceux qui demandent une attention particulière soient mis dans les groupes les moins nombreux.

Les objectifs de l’école de devoirs :

  • Permettre aux enfants de s’exprimer par rapport à ce qu’ils vivent et apprennent à l’école : raconter leur journée, être au plus près de leurs besoins en cas de difficultés avec les matières à apprendre.
  • Permettre aux enfants de vivre un moment d’apprentissage en convivialité, sans pression.
  • Permettre aux enfants de vivre un moment convivial en mettant en pratique des valeurs de solidarité et d’amitié.

Avec la crise sanitaire, nous avons été en difficulté pour mener cette activité, mais, depuis le mois de septembre, nous parvenons à la maintenir tout en respectant les mesures sanitaires. Nous collaborons étroitement avec l’équipe des animateurs de Fedasil.

Pour tout renseignement, pour prêter main forte ou simplement pour découvrir, prenez contact avec Pascale Lassablière3.


[Haut de la page]

1. Désormais, un demandeur d’asile est appelé demandeur de protection internationale ou DPI, en abrégé. Le terme « amigrant » est un néologisme créé par Ciréfasol.

2. Ces chiffres concernent les cours donnés aux résident des centres de Sart-Jalhay et de La Vecqueterre dans les premiers mois de l’année 2020 (avant le début de la pandémie).

3. Pascale : ateliersmotsart@gmail.com